Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fruits et légumes

par Edith Cecchin 4 Septembre 2015, 05:47 Au fil des saisons

Jardiniers En Pays d’Auge.

INFO PLANTES POTAGERES.

MODE DE CULTURE :

LA BETTERAVE : (D’Egypte, Détroit, crapaudine…, ronde ou longue)

Légume racine de la famille « béta vulgaris », sous-espèces des « amaranthaceae » (Bisannuelle)

Il existe plusieurs types de betteraves :

La betterave rouge : Légumes racines que nous consommons. (Celle qui nous concerne)

La betterave fourragère : Pour donner à manger aux animaux. (Pour les agriculteurs/éleveurs)

La betterave sucrière : D’où l’on extrait les sucs, pour le transformer en sucre. (Alcool aussi) Sté Sucrière en Basse Normandie et dans le Nord de la France.

Il faut savoir que la betterave (bette – rave) La racine (Bulbe) est une source importante de vitamines, (Vit C, B9…), et la consommation des feuilles, riche en Vit A. Mais aussi minéraux, (Potassium, magnésium…) oligo-éléments, fibres, sucres, acide folique, antioxydant, riche en Bétalaïnes (Couleur rouge)

CULTURE : Très facile de culture et d’entretien, et peu de maladies ou prédateurs.

On peut en semer à partir de Mars jusqu’à Juillet/Août, pour en avoir du printemps à l’année suivante (En les conservant en silo) Dans une terre bien ameublie, un sol riche en fumure, faire un sillon de 2 à 3 cm, semez vos graines une par une (Assez grosse) espacées de 10 à 12cm, au fond du sillon, recouvrez de terre, tassez à l’aide du râteau, arrosez. Paillage

Quelques temps plus tard, les plantules apparaissent, puis la plante se développe rapidement. La plate d’Egypte forme son bulbe au niveau du sol. A consommer au fur et à mesure des besoins. Pensez à en semer, peu à la fois, mais plusieurs fois, pour étaler la culture.

Les betteraves semées l’été, vous feront une belle production durant tout l’automne et l’hiver.

Il est très facile de les repiquer en lignes, lorsqu’elles sont en jeunes plantules.

CONSERVATION : Comme tous les légumes racines, vous pouvez bien sûr les laisser en place, et les couvrir de feuilles mortes pour l’hiver (Supporte les petites gelées) sinon, après, il faut les mettre à l’abri, comme tous les légumes racines, en silo, en sous-sol, ou dans un vieux tambour de machine à laver, enterré. Les extraire du sol, arracher à la main le plus gros des feuilles, et les placer en silo, en couche, dans du terreau ou sable légèrement humide, pour garder leur degré d’humidité et éviter qu’elles se flétrissent.

CUISINE : Excellent, crue râpée en crudité, avec ail, gingembre, des herbes et épices.

Vous avez toutes les vitamines C, B9….Cuite en cocotte, ou au four, en entrée, en petits dès, avec une salade de mâche…en salade avec des pommes de terre, ou champignons.

Je vous conseille de garder le jus de cuisson, qui vous fera un très bon potage rouge vermeil, avec un peu de farine ou maïzena pour épaissir, et une cuillère de crème fraiche, excellent.

En purée, en légumes d’accompagnement, en décor…Je vous conseille aussi de manger les jeunes feuilles fraiches en crudité, ou en salade, riche en Vit A. Délicieux !

Si vous avez un déshydrateur, en coupant des lamelles, une fois séchée, cela vous fera d’excellent amuse bouche pour l’apéritif, avec des rondelles de pommes.

Possibilité aussi de faire de très sympathiques verrines colorées, avec d’autres ingrédients, à votre imagination (Avocat, crevettes…) Bon appétit.

Votre animateur : Thierry BELLIARD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page